Jump to Navigation

SNEM : protéger les habitants et les travailleurs

Le groupe local Europe écologie-Les Verts de Montreuil, réuni le 21 septembre 2017, soutient les habitant.es, parent.es d'élèves et salarié.es affectés ou menacés dans leur santé et leur travail par les émissions polluantes non ou mal maîtrisées de l'usine SNEM, rue des Messiers.

Début juin 2017, l’admission à l’hôpital pour leucémie d’un élève de l’école Jules-Ferry, dans cette même rue des Messiers, a gravement inquiété tout autant que mobilisé les habitant.es du quartier, la présence de l'usine étant déjà un sujet d'inquiétude depuis une dizaine d'années. Ce cas de leucémie devient le troisième recensé à proximité de l'usine depuis 17 ans.

L'attitude des responsables de la SNEM et de son unité de production montreuilloise, tout autant que celle du Préfet en charge du respect des réglementations en vigueur, a amplifié l'inquiétude : analyses effectuées dans des conditions contestables, rétention de résultats, minimisation de ceux-ci lorsque certains étaient rendus publics et reconnus inquiétants ou contraires aux normes...

Des manquements graves à la réglementation ont été constatés – qui mettent objectivement en danger la santé des travailleurs de l'usine et de la population environnante – cependant que l'usage de produits extrêmement dangereux se poursuit. Des mises en demeure d'effectuer les travaux et démarches pour respecter la législation ont été signifiées aux responsables de l'usine.

Dans ce contexte et ce cadre, EELV Montreuil demande :

  • L'arrêt de l'activité de l'usine si les responsables de celle-ci n'ont pas répondu aux mises en demeure de la préfecture aux échéances du 19 septembre et du 8 novembre, avec la garantie de revenu à hauteur de leur salaire actuel et l'accompagnement social nécessaire pour tous les salarié.es.
  • La publication complète – et donc la mise à disposition des habitant.es, élu.es et salarié.es - de tous les résultats d'analyses effectuées sur et autour du site de l'usine.
  • Le respect de conditions crédibles pour la réalisation d'analyses à venir : usine en fonctionnement, écoles en activité...
  • La réalisation d'une étude épidémiologique – complète et large - au regard des leucémies et autres maladies ayant pu être ou pouvant être constatées dans le quartier et pouvant concerner l'activité de l'usine.
  • La réalisation d'une étude globale sur la qualité de l'air, des eaux souterraines et des sols, à partir de sondages effectués dans l'ensemble du secteur pouvant être ou avoir été affecté par l'activité de l'usine.

Ces demandes à court terme n'occultent pas les questions sur la poursuite de telles productions polluantes près d'habitations et d'écoles - qui doivent trouver réponses dans les plans d'urbanisme à venir – ni celles sur l'avenir de ces productions face aux enjeux sanitaires, sociaux, et plus globalement écologiques auxquels nous sommes désormais, toutes et tous, confrontés.



A Montreuil, le 22 septembre 2017

 



Main menu 2

Souscrire au Citron Vert - Montreuil RSS
by SEMI-K.