Jump to Navigation

Richmond, USA, Californie : une maire verte pour une ville de plus de 100.000 habitants

 

Une maire verte pour une ville de plus de cent milles habitants ? Il n'y en a pas beaucoup, mais il y en a. Montreuil, bien sûr. Mais aussi Richmond, 103.000 habitants en face de San Francisco, Californie. La ville industrielle abrite une population d'origines diverses : un tiers de ses habitants sont les « latinos », près de 30 % sont noirs...



Elue en 2006, Gayle Mac Laughlin devient la première verte américaine à diriger une ville de plus de 100.000 habitants. Elle est réélue maire en 2010. Diplomée en psychologie et sciences de l'éducation, elle était connue pour son engagement en faveur de la paix, de la justice sociale, de la défense des droits de l'Homme et de l'environnement.



En 2010, elle initie un plan d'accompagnement à la création de coopératives, sociétés commerciales à la gouvernance collective et démocratique. Elle y voit le moyen de revitaliser le tissu économique local d'une cité durement touchée par la crise, avec un taux de chômage de 16 %. Des entreprises de pose de panneaux solaires aux cafés ambulants, en passant par des ateliers de réparation de vélos, le dispositif séduit de nombreux porteurs de projets en leur permettant de mutualiser les risques.




Face au géant pétrolier Chevron

Par ailleurs, elle mène bataille contre le géant pétrolier Chevron dont une raffinerie est située sur la commune. Les populations vivant dans les quartiers aux abords de la raffinerie souffrent d’asthmes et d’autres maladies respiratoires ; les taux de cancer y sont très élevés. La maire se bat pour que Chevron modernise ses installations pour diminuer la pollution.



En juin 2011, elle est une des principales initiatrices et signataires, lors de la Conférence américaine des maires, d'une résolution appelant Barack Obama à travailler avec les chefs d’états nucléaires pour mettre en uvre le plan du secrétaire général des Nations Unies et négocier l’élimination des armes nucléaires dés l’année 2020.



Le Parti vert des États-Unis obtient ses meilleurs résultats sur la côte Pacifique, dans la région des Grands Lacs et dans le Nord-Est des États-Unis. Le mode de scrutin – généralement uninominal à un tour – leur est très défavorable. Il a néanmoins une poignée de maires. Citons par exemple Marina, une autre ville de Californie, mais bien plus petite (20.000 habitants) ou le village de Greenwich, à ne pas confondre avec le célèbre quartier de New York, Greenwich Village, quand bien même situé dans le même Etat de New York.



Benoît Ducasse (4/5/2012)



(d'après des données récoltées sur la toile)



http://www.mayorgayle.net

 





 



 





 


 

 



Main menu 2

Souscrire au Citron Vert - Montreuil RSS
by SEMI-K.