Jump to Navigation

Notre-Dame-des-Landes : création d'une commission de dialogue

Communiqué de presse N°1 - du 24 novembre 2012 19h - situation à Notre-Dame des Landes : position d'EELV

Europe Écologie les Verts prend acte des engagements contenus dans le communiqué publié aujourd'hui par les ministres Delphine Batho, Frédéric Cuvillier et Stéphane Le Foll, ainsi que des précisions apportées ensuite par le ministère de l'Agriculture. En particulier, l'engagement que les travaux de défrichement ne seront pas entamés avant au moins six mois constitue un premier signe d'ouverture de la part du gouvernement.


Il est donc plus que temps d'admettre que la stratégie poursuivie ces dernières semaines à Notre-Dame des Landes mène à l'impasse. Il est regrettable qu'il ait fallu encore ces deux jours de tensions et de violences pour accepter ce constat.

Il faut désormais apaiser la zone, et sans délai, arrêter l'intervention policière en ordonnant le retrait des forces de l'ordre.

Dans les prochains jours, Europe Écologie Les Verts fera connaître son analyse et ses propositions pour permettre la reprise d'un débat public éclairé et serein sur le projet de création d'un nouvel aéroport à Notre-Dame des Landes.

Pascal Durand, secrétaire national, Jean-Philippe Magnen, Elise Lowy, porte-parole

 

Communiqué de presse n°2 -  suite à l'annonce par le premier ministre de la création d'une commission du dialogue.

Europe Écologie Les Verts se félicite des signes favorables que le gouvernement a envoyé ce samedi 24 novembre sur le dossier de Notre-Dame des Landes. L’annonce, ce soir, par le Premier ministre de la création d’une « commission du dialogue dès la semaine prochaine », répondant à la proposition d’EELV de mise en place d’une médiation, est en ce sens une excellente nouvelle.


EELV affirme depuis toujours l’analyse que rejoint aujourd’hui le gouvernement, qui écrit que « des interrogations subsistent malgré les concertations légales et les décisions des collectivités ». Remettre autour de la table toutes les parties prenantes est évidemment nécessaire et permettra de donner à ce débat toute l’envergure au fond, et toute la clarté dans la forme, qu’il mérite.

Cette annonce, après celle des ministres de l’agriculture, des transports et de l’environnement précisant que les travaux de défrichement ne seraient pas entamés avant au moins six mois, démontre une vraie attention de la part du gouvernement à la réalité du terrain, et récompense la mobilisation des opposants et leur grande manifestation du 17 novembre.

En parallèle, il faut désormais apaiser la zone, et sans délai arrêter l'intervention policière en ordonnant le retrait des forces de l'ordre.

Europe Écologie Les Verts souhaite évidemment être un acteur impliqué dans le dialogue que le gouvernement va ouvrir. Dès la semaine prochaine, nous ferons connaître des premières propositions en la matière.

Jean-Philippe Magnen, porte-parole

Catégorie: 


Main menu 2

Souscrire au Citron Vert - Montreuil RSS
by SEMI-K.