Jump to Navigation

Les Verts grecs entrent au parlement et au gouvernement

Giannis Tsironis, vice-ministre à l'environnement

 

Alliés du parti Syriza, les Verts grecs font – modestement, mais pour la première fois – leur entrée au parlement et au gouvernement du pays.

 

Membre du parti vert européen, le parti « les Verts écologistes » (Oikologoi Prasinoi, OP) est une jeune (12 ans) et petite formation politique grecque. Avant les élections législatives du 25 janvier 2015, elle avait connu son heure de gloire lors des élections européennes de 2009, atteignant 3,5 % des voix et envoyant au Parlement européen son premier eurodéputé, Michális Tremópoulos.

Dans une séquence chaotique, où la dette et la résistance à l'austérité sont les urgences et les vues à courts termes de la population, les thèmes écologistes sont relégués à l'arrière-plan, et les Verts grecs n'ont guère dépassé 1 % lors des élections de ces dernières années.

Ils ont été cependant le seul parti à faire alliance dès le premier tour avec Syriza, formation issue elle-même d'un large rassemblement de petits partis.

Dans ce cadre, et avec un faible poids, les écologistes grecs ont conclu un accord qui, s'il est respecté, donnerait une réelle lecture écologique aux orientations politiques à venir du pays.

Au-delà ce cet accord, les écologistes grecs entrent très modestement au parlement et au gouvernement.  Il n'ont qu'un député – leur premier, cependant - Georges Dimaras - et qu'un vice-ministre, en charge de l’environnement, Giannis Tsironis (photo).

 

L'accord Verts-Syriza

Parmi les 22 points de l'accord conclue entre les Verts grecs et Syriza, retenons  :

 

- La protection des biens communs (eau, littoral, forêt,etc.)

- La sortie des énergies fossiles d’ici vingt ans.

- L’orientation de l’agriculture vers une production de qualité, en bio.

- La promotion d’un tourisme durable.

- La rénovation énergétique des logements.

- Une exploitation minière uniquement souterraine, avec des conditions environnementales fortes (cela vise surtout le cas de la mine d'or à ciel ouvert de Skouries, menace écologique majeure)

- Développement du train.

- Une réforme des plans de gestion des déchets pour aller vers la réduction, la réutilisation et le recyclage.

- Une politique de pêche durable...

 

Y a plus qu'à...

 

BD (27/1/2015)



Main menu 2

Souscrire au Citron Vert - Montreuil RSS
by SEMI-K.