Jump to Navigation

Le scénario NégaWatt n'est pas un scénario de Science-fiction.

Aujourd'hui 70% de notre consommation d'énergie repose sur les énergies fossiles (pétrole et gaz dit « naturel ») non renouvelables. Le nucléaire ne fournit à la France que 17% de son énergie.

En 2050 notre consommation d'énergie pourrait reposer à 90% sur des energies renouvelables (bois, utilisation de la biomasse pour produire du biogaz, hydroélectricité, éolien, photovoltaïque, géothermie, solaire thermique etc.).

Ce ne sont pas de doux rêveurs, décroissants, utopistes qui écrivent ce scénario « happy end » pour 2050 mais des ingénieurs et des scientifiques, spécialistes des questions énergétiques, réunis au sein de l'association négaWatt. Déjà auteurs de deux scénarios en 2003 et 2006 et passablement agacés par l'inertie des politiques dans ce domaine (voir les mesurettes annoncées par les « Grenelles de l'environnement ») nos experts remettent ça en 2011.

Selon Yves Marignac, un des rédacteurs du scénario et par ailleurs directeur de l'agence indépendante de conseil sur le nucléaire et l'énergie, WISE-Paris : « la transition énergétique ne se résume pas à une belle image de fin, c'est tout le film qu'il faut imaginer »1.

Il n'est pas irréaliste d'envisager une France plus sobre, réalisant des économies d'énergie sur le bâtiment (40% de notre consommation finale d'énergie) et les transports (30%). Le scénario propose de réhabiliter 750 000 logements pour améliorer leurs performances énergétiques, de revoir les politiques d'urbanisme en rapprochant les services des habitations, de lutter contre l'étalement urbain et ainsi réduire de 25% la distance parcourue par chacun d'entre nous en une année.

Il n'est pas irréaliste de « décarboniser » notre mobilité en envisageant dans les villes de décupler l'offre de transport en commun, de favoriser les circulations douces, de promouvoir l'auto-partage. Tout ceci a déjà été expérimenté et réalisé avec plus ou moins de succès. Mais ce qu'ajoutent nos experts de négawatt c'est qu'il est possible de construire des véhicules hybrides (collectifs ou non), fonctionnant à la fois à l'électricité et au biogaz : des véhicules ainsi adaptés aux transports de longues distances de voyageurs ou de marchandises alors qu'on se contenterait en ville de petits véhicules electriques, de nos tramways et de nos vélos.

Il n'est pas irréaliste d'envisager de substituer aux énergies fossiles et nucléaires une énergie produite localement à partir d'éoliennes, de panneaux photovoltaïques ou partir du biogaz issus des déjections animales ou de la décomposition des végétaux. La méthanation, procédé déjà expérimenté en Allemagne permet, en outre, de produire un gaz synthétique obtenu par une réaction simple entre de l'hydrogène d'électrolyse et du gaz carbonique de combustion. Nous disposons en France des infrastructures et des réseaux pour stocker et distribuer le gaz fossile importé de Russie ou d'ailleurs, nous pourrions très bien stocker le biogaz produit par nos agriculteurs : adieu la dépendance energétique, adieu la soit-disant nécessaire et très coûteuse exploitation des gaz de schiste.

Il n'est pas irréaliste d'envisager la sortie du nucléaire d'ici 2033 disent enfin nos experts au moment d'évaluer le coût de leur scénario. « L'argent dépensé dans la transition energétique ne sera pas jeté par les fenêtres »2. Les énergies renouvelables et les innovations qui permettent de renforcer l'efficacité energétique de nos réfrigérateurs, de nos voitures, de nos logements, sont créatrices d'emplois et de richesses . Elles coûtent finalement moins cher que la sécurisation, rendue oh combien nécessaire depuis Fukushima, de nos 58 réacteurs nucléaires vieillissants; sans parler du coût imprévisible de la gestion des déchets radioactifs à long terme ou des sommes faramineuses à investir dans la construction du réacteur de Flamenville.

Le scénario negaWatt n'est donc pas le scénario d'un film de Science fiction. « Qu'attendons nous donc pour nous engager sur ce chemin de non-regret ? »3

 

AS

1Entendu sur l'excellente émission de France Culture : Terre à Terre du 1er octobre 2011.

2Scénario NegaWatt 2011 synthèse présentée le 29 septembre 2011 p. 25 http://www.negawatt.org/

3ibid

 

Catégorie: 


Main menu 2

Souscrire au Citron Vert - Montreuil RSS
by SEMI-K.