Jump to Navigation

Le Nouveau Centenaire, une belle issue pour une vieille et dure histoire

 

8 avril 2016 : inauguration par le maire de Montreuil du Nouveau Centenaire, rue Pasteur. C'est l'aboutissement d'un dur et long parcours, et d'une promesse engagée en 2010 par la municipalité malgré les difficultés des problèmes à résoudre. Promesse tenue : depuis décembre 2015, 193 personnes ont quitté leur squat insalubre pour la résidence sociale du Nouveau Centenaire. Leur nouveaux logements côtoient désormais les locaux des associations de solidarité internationale et d'écologie rassemblée dans Mundo Montreuil, autre réussite dont Montreuil peut être fière.

 

Depuis 1980 !

Après 35 années passées à survivre dans une extrême précarité, 193 travailleurs Soninkés, originaires du Mali et de Mauritanie, ont enfin posé leurs valises au Nouveau Centenaire, une résidence sociale qu’ils ont contribué à créer. Ce concept d’habitat collectif et participatif, inédit en France, leur permet de maintenir l’organisation solidaire qui a cimenté leur communauté pendant les temps difficiles.

L’histoire de la communauté du Nouveau Centenaire commence en 1980. Après la démolition pour insalubrité du foyer Léon Gaumont de la Porte de Montreuil, quelques deux cent travailleurs migrants attendent leur relogement dans le nouveau foyer, qui doit être reconstruit au même endroit. Pendant les travaux, prévus pour durer deux ans, ils ont emménagé dans des algeco, sur un terrain vague voisin. Mais le bâtiment ne sortira jamais de terre, et ils resteront quinze ans dans ces préfabriqués, avant d’être finalement expulsés un matin de mars 1995. Après un an d’errance dans Montreuil, ils décident d’occuper un bâtiment industriel désaffecté, dont le propriétaire leur accorde un bail précaire… tout aussi précaire que la vie qu’ils devront y mener pendant près de vingt ans. (...)



Un engagement ferme

A partir de 2008-2009, Dominique Voynet, fraîchement élue maire de Montreuil, rencontre la communauté et s’engage à solutionner cette situation indigne de mal-logement. Et plutôt que de lancer la construction d’une simple résidence sociale, l’accent est mis dès le début sur la collaboration avec les futurs habitants. En avril 2013 sera posée la première pierre (photo). Le dossier sera suivie avec ténacité par l'adjoint à l'urbanisme et au logement, Daniel Mosmant, et celui à la coopération, aux solidarités internationales et aux populations migrantes, Claude Reznik qui, reconduit en 2014 dans son mandat pourra mener le projet à son terme.

 

La suite sur :

http://www.altermondes.org/le-nouveau-centenaire-a-montreuil-un-si-long-combat-contre-le-mal-logement/

A compléter par  :

https://levertsalutaire.wordpress.com/2016/04/01/de-leon-gaumont-au-nouveau-centenaire-esquisse-dune-histoire/

Pour mémoire : les justifications du maire en 2015 :

http://www.ina.fr/video/CAB8502625001/maire-communiste-montreuil-video.html (link is external)

 

 

 

Catégorie: 


Main menu 2

Souscrire au Citron Vert - Montreuil RSS
by SEMI-K.