Jump to Navigation

L'éco-construction et les maisons à ossature bois

A Montreuil, on commence à voir fleurir des maisons en bois. Pour en savoir plus, nous avons rencontré Lionel Vacca, montreuillois, constructeur.

 

De la menuiserie à la maison en bois

Lionel Vacca est né dans le Var, où il a fait ses études et obtenu un BP de menuiserie. Très vite il quitte sa région natale pour s’installer en Ile de France, où il créé sa propre entreprise de menuiserie. En 2001, il ouvre un atelier à Montreuil. Dès 2003, à la demande d’architectes, il élargit son activité et se lance dans la construction de maisons à ossature bois. Son entreprise se développe mais en 2010, les subventions pour isolation sont quasiment supprimées, les demandes baissent. Lionel Vacca préfère fermer son atelier de menuiserie et se spécialiser dans la construction de maisons à ossature bois.

Il nous reçoit sur un chantier et nous parle de son activité.

 

Le chantier de construction

Le chantier est en lui-même écologique. Une maison à ossature bois nécessite moins de fondations qu’une maison maçonnée, car elle est plus légère. Elle peut reposer sur des plots, des pilotis ou même des pieux en acier vissés dans le sol.  Donc, pas de pelleteuse, pas de nivellement de terrain, moins d’engins de chantier, moins de dégâts sur le terrain existant.

Les ajustements nécessaires lors de la construction ne laissent pas de déchets. Les déchets de bois, les copeaux, les chutes, peuvent être recyclés. Pas de parpaings ou de briques, pas de béton, donc pas de bétonnière, pas d’enduit, pas de plâtre, pas de ferraille. Le chantier est propre et moins bruyant.

La construction en bois ne nécessite pas d’apport d’eau. Le chantier est sec, donc, pas de temps de séchage, pas de risque de gel. Le chantier peut se dérouler en continue.

Pour ses commandes régulières, Lionel Vacca achète local, chez un marchand de bois montreuillois. Pour le sur-mesure, adapté à chaque construction, il achète du bois produit en France et est livré directement sur le chantier par ses fournisseurs, ce qui supprime le stockage, limite les transports et les émissions de CO2.

Le chantier de construction d’une maison en bois est donc plus propre, plus simple, plus écologique, et aussi deux fois plus rapide en moyenne que celui d’une maison maçonnée.

 

La maison à ossature bois

Le montage de la maison ressemble un peu à un jeu de construction. L’ensemble est construit sur place, même si les murs peuvent éventuellement être fabriqués en atelier. Charpente, murs, et planchers, sont fixés entre eux par des assemblages qui assurent la solidité de l’ensemble. Alors que la construction paraît légère parce que les murs sont fins,  elle résiste parfaitement aux intempéries. Elle ne vibre pas. C’est une construction durable.

L’isolation est intégrée dans les murs. Elle est à base de matériaux d’origine végétale, non dérivés du pétrole. Une fois les murs posés, l’isolation est réalisée. Complétée par un bardage bois extérieur, elle répond largement au label BBC (Bâtiment à basse consommation).

Le bois est un matériau sain. Il est naturellement un excellent régulateur de température et d’hygrométrie. Bien que parfaitement isolée, et en dehors de la nécessaire circulation d’air produite par la VMC, une maison bois respire, ce qui donne une atmosphère intérieure agréable à vivre.

La construction bois permet de larges ouvertures, ce qui assure une bonne luminosité intérieure.

C’est aussi une construction d’une grande souplesse. Les extensions sont faciles à mettre en œuvre, les cloisons intérieures sont modulables. Elle offre de nombreuses possibilités dans son esthétique extérieure.

 

Le bois, matériau écologique.

Le bois est un matériau durable. Correctement mis en œuvre, il résiste bien au temps. Particulièrement écologique, puisqu’il est stockeur de CO2, c’est aussi un matériau renouvelable. C’est même le seul matériau de construction renouvelable. Son cycle de renouvellement est environ d’une trentaine d’années. La forêt française représente 30% du territoire et est la troisième d’Europe après les pays scandinaves. Même si elle est sous-exploitée, et que sa gestion est en cours de restructuration, elle fournit en abondance des essences variées et de qualité.

 

Le marché de la maison en bois

Aujourd’hui les maisons en bois représentent environ 11% du marché des constructions de maisons individuelles. Ce marché est en pleine expansion, du fait notamment des contraintes d’isolation introduites dans la Réglementation Thermique 2012, qui généralise à partir du 1er janvier 2013 la construction de bâtiments en basse consommation (BBC). Bien qu’il n’y ait pas à l’heure actuelle d’étude comparant les prix des maisons selon le procédé de construction, il semble que le prix d’une maison bois soit légèrement inférieur à la moyenne. Mais à performance énergétique égale, la différence de prix devient évidente.

La maison en bois se développe principalement sur le marché de la maison individuelle, avec des créneaux particuliers sur les surélévations, les extensions et sur les constructions en bout de parcelles, d’accès plus difficiles. Cependant, des immeubles existent, de trois étages ou plus, et rien n’empêche que ce type de construction soit utilisé pour des immeubles collectifs ou de bureau, comme cela va être le cas rue Girard à Montreuil.

 

Les freins à la construction de maisons en bois

Ce qui freine l’expansion du marché, c’est bien sur la nouveauté, même si la construction de maison en bois remonte à la nuit des temps. Ce sont aussi les lobbys du béton, du verre et du pétrole réunis. C’est enfin le peu de professionnels formés à ces nouvelles techniques. Ainsi, Lionel Vacca a fait le choix d’être aussi formateur. Au CNDB (Comité national pour le développement du bois), il assure des formations à la construction de maisons à ossature bois. Il forme des professionnels, mais aussi des particuliers qui souhaitent construire eux-mêmes leur maison. Il assure ensuite un tutorat sur ses propres chantiers. Il essaime ainsi sa pratique d’éco-constructeur. Car l’éco-construction est aussi une philosophie où promouvoir l’écologie ne peut se faire sans favoriser les liens sociaux.



Main menu 2

Souscrire au Citron Vert - Montreuil RSS
by SEMI-K.