Jump to Navigation

Intervention d'Ibrahim Dufriche-Siolihi à Est ensemble

Mesdames messieurs,

Au nom du groupe Ecologie et citoyenneté de notre Communauté d’agglomération, je vous remercie de l’attention que vous nous portez.

Au cours de la mandature précédente, les élus de notre groupe Ecologie et citoyenneté ont eu à déployer de gros efforts pour la mise en place de cette agglomération. : je pense évidemment à Dominique Voynet qui a joué un rôle moteur dans l’élaboration du projet de territoire, mais aussi à Alain Monteagle, VP aux déchets, Pierre Desgranges VP aux finances, Patrick Sollier VP à la culture ou encore à Aline Archimbaud, puis Philippe Lebeau, Vp à l’aménagement et aux écoquartiers et Anne-marie Heugas, VP affaires européennes et coopération décentralisée.

. Je veux ici les saluer et les remercier pour leur action décisive, menée dans des conditions souvent difficile.

Dans chaque délégation, un travail important a été accompli et bien entendu au delà de chaque délégation.

Je pense notamment à la question de l’eau, car elle symbolise les enjeux écologiques, économiques et sociaux, mais aussi citoyens, qui sont les nôtres. Nous serons présents pour poursuivre le processus engagé et faire en sorte que l’eau, qui est un bien public, soit enfin gérée, en Régie publique.

Aujourd’hui, pour notre agglomération  une nouvelle page s’ouvre avec la perspective de la mise en place de Paris Métropole. Et nous le savons, beaucoup de questions se posent dans cette  perspective.

Sachez que nous serons particulièrement attentifs aux conditions de cette création et en particulier sur  4 aspects:

    •    le cadre démocratique, avec le respect de la représentation des différentes sensibilités politiques et de la question de la parité femme homme

    •    les dimensions de la relation citoyenne avec les élus, quand on sait les dégâts que provoque l’éloignement du citoyen des centres de décision

    •    les conditions dans lesquelles pourra s’opérer une réelle péréquation entre l’Ouest et l’Est de la Métropole…sans quoi le projet même de Métropole perdrait de sons sens

    •    l’organisation de la distribution des compétences entre les différents niveaux : de la commune à la Région, en passant par la Métropole ! Car les risques sont grands de voir se chevaucher certaines compétences, voire pour d’autres, de générer de prévisibles situations conflictuelles.

Sur le projet global, Le CDT (contrat de développement territorial) élaboré en 2013 et signé en février dernier apporte un début de réponse satisfaisant, en faisant d'Est Ensemble la Fabrique du Grand Paris, tant au niveau de l'industrie, de l'artisanat, de l'ESS, des écoactivités des métiers de la création ou du numérique.

Quoiqu’il en soit, notre Groupe Ecologie et citoyenneté va poursuivre son inlassable travail, au service des populations, pour que se déploie à tous les niveaux la Transition écologique, articulée avec la dimension sociale, avec les principes de solidarité, avec la promotion de l’innovation…dimensions indispensables,  sans lesquelles tous projet de territoire serait  voué à l’échec, et conduirait à l’impasse.

Enfin, concrètement, les écologistes entendent poursuivre les combats entamés dans la mandature précédente, ce pour offrir aux habitants de notre territoire les meilleurs conditions de vie possible, et ce en cohérence avec les valeurs de la gauche et des écologistes : la solidarité, l'écologie, l'égalité, la proximité et la vision à long terme.

- c'est le cas pour l'aménagement, le logement et l'environnement, où nous entendons poursuivre la construction de logements (en cohérence avec le SDRIF et les objectifs ambitieux du CDT), tout en veillant à ce que la densification ne se fasse pas au détriment de l'environnement et du cadre de vie de nos concitoyens.

- c'est le cas aussi pour le développement économique. Notre territoire, avec son passé industriel ne sera pas demain un nouveau quartier d'affaires du Grand Paris, notre modèle n'est pas la Défense. Mais il doit être celui d'un développement économique harmonieux, basé sur les emplois locaux, les caractéristiques de notre territoire, de ses potentiels, de sa main d’œuvre, de ses ressources et de sa créativité. Nous voulons mener la bataille de l’emploi sur notre territoire, et croyons pour cela que l'innovation économique, sociale et environnementale doit être au cœur du développement durable d'Est Ensemble.

    •    en matière de culture et de sports, la réflexion des élu-e-s communautaires sera essentielle pour décider de ce que nos villes feront demain des équipements transférés. Nous serons force de propositions dans ce débat (comme dans d'autres) et sommes persuadés que l'échelon communautaire peut permettre des politiques publiques ambitieuses et cohérentes à l'échelle d'Est Ensemble.

Sur tout ces sujets, les élu-e-s écologistes et citoyens seront au rendez-vous pour proposer des solutions et prendre des décisions. Ce sera indispensable si nous voulons faire que la création de la Métropole ne mette pas un coup de frein aux dynamiques qui ont cour sur notre territoire.

Mais tout cela ne sera possible dans les prochains mois qu'à une seule condition : celle d'une gouvernance équilibrée, au service de l'intérêt général.

Les enjeux sont considérables. Les dernières élections municipales ont été marquées par une forte abstention, par plus de défiance, et par une forte poussée de la droite et de l’extrême droite. Dans notre département aussi, les anciens équilibres se trouvent chamboulés.

Notre responsabilité politique, désormais, est grande.

A l’échelle de chaque territoire, notre attention renouvelée à l’égard des populations les plus défavorisés ou qui subissent les effets de la crise de plein fouet, doit être renforcée.

La réouverture de perspective politiques nouvelles porteuses d’espoir est une nécessité.

Nous, élus du groupe Ecologie et citoyenneté, entendons y prendre toute notre part, avec ambition, exigence, et responsabilité.

Ibrahim Dufriche-Soilihi

 

Catégorie: 


Main menu 2

Souscrire au Citron Vert - Montreuil RSS
by SEMI-K.