Jump to Navigation

Conseil du cinéma Méliès : incohérences et incompréhensions

Le Conseil du cinéma réuni le 26 mai 2014 n'a pas répondu aux objectifs fixés par la délibération du Conseil municipal du 15 mai, qui visait à en faire une instance de propositions et de conseil pour la mise en œuvre du projet culturel du Méliès, notamment dans le contexte du passage de 3 à 6 salles. Réuni dans la précipitation alors que sa composition n’était ni stabilisée, ni connue de tous, sa première réunion n'a traité que d'un seul point : le recrutement de l'ancien responsable du cinéma.

L’annonce faite lors de cette réunion par Alexie Lorca, adjointe au Maire à la Culture, du recrutement par la Ville de celui-ci comme directeur artistique, visait manifestement à faire entériner par ledit Conseil du cinéma, une décision qu’elle avait déjà prise.

Nous déplorons que cette annonce n’ait pas été discutée au préalable au sein de notre majorité. Ce qui nous aurait permis d’aborder les questions qui se posent.

Ainsi, comment est-il possible pour la Ville de recruter  une personne dans une structure dont l’effectif est complet, et dont la compétence de gestion est transférée à la Communauté d’agglomération Est Ensemble le 1er juin ? Est Ensemble a-t-elle seulement donné son aval ? Comment imaginer que les futurs employés du cinéma rendent des comptes à deux employeurs distincts, la Ville pour le directeur artistique, la Communauté d'agglomération pour les autres, et notamment pour sa directrice aujourd'hui en poste ? Comment accepter qu'un recrutement puisse se faire sans appel à candidature, et sur un poste qui n'aurait pas été validé en Conseil municipal et en Comité technique paritaire ? De plus, est-il bien raisonnable de procéder dans la précipitation au recrutement d’une personne quand l’issue des procédures judiciaires qui pèsent sur elle n'est pas encore connue ?

Des questions cruciales qui restent sans réponse et nous éloignent hélas de l’ambition initiale. Avec le souci de responsabilité à l’égard des réels enjeux, bien au-delà des polémiques autour des individualités, le  groupe Ensemble pour Montreuil Ecologie et Citoyenneté prend acte de cette décision sans la partager. Il réitère sa volonté de s’engager à l’élaboration d’un projet culturel afin de diversifier les publics, développer des actions éducatives et faire vivre notre cinéma selon une dynamique nouvelle, correspondant à la mixité et aux aspirations des Montreuillois.

Communiqué du 28 mai 2014

Groupe municipal Ensemble pour Montreuil, écologie et citoyenn



Main menu 2

Souscrire au Citron Vert - Montreuil RSS
by SEMI-K.