Jump to Navigation

Canton Nord de Montreuil : EELV avec la gauche contre les candidats UMP

[Communiqué] Suppléante EELV de la candidate socialiste Magali Thibault dans le canton nord de Montreuil, je tiens à rappeler l'attachement des élus et militants EELV et Ensemble pour Montreuil au rassemblement de la Gauche pour battre la Droite.
C'est au nom de ce rassemblement qu'EELV a tendu la main au Front de Gauche pour présenter une liste commune EELV/PS/Front de Gauche dès le 1er tour, proposition qui a été rejetée unilatéralement par le Front de Gauche (Voir Communique du PCF).
C'est également au nom de ce rassemblement qu'elle-même et d'autres militants apportent un soutien sans faille à la campagne de Frédéric Molossi candidat PS sortant contre les candidats UMP dans le canton nord.
 
Dans le canton sud, la situation est différente.
La droite et le FN ont été éliminés dès le premier tour, donc l'argument du « désistement républicain » ne tient pas, il n’y a aucun danger.
Rappelons qu'en 2011, Belaïde Beddredine candidat PCF avait refusé de se retirer alors qu'il était arrivé derrière Catherine Pilon candidate EELV : pourquoi demande-t-il aujourd'hui aux autres ce qu'il n'a pas voulu s'appliquer à lui-même ?
La période actuelle est marquée par un fort rejet des politiques qui ne tiennent pas leurs engagements et donnent aux citoyen-nes le sentiment d'être méprisés.
Les problèmes auxquels nous sommes confrontés sont suffisamment graves pour que les élus se consacrent entièrement à leur tâche. Etant très attachée au principe du non-cumul de mandats, je ne peux pas approuver le fait que Dominique Attia et Belaide Beddredine, respectivement maire-adjoints en charge de dossiers difficiles comme les affaires sociales et de l'éducation, puissent vouloir briguer des mandats supplémentaires.
Se désister, c'est priver les électeurs de la possibilité de choisir entre deux candidats de gauche qui ont des pratiques et des sensibilités différentes. Une élection à un seul candidat est une parodie de démocratie.
Je regrette enfin que les questions proprement départementales soient éclipsées par des questions municipales voire nationales. En tant qu'écologistes, nous avons des propositions fortes pour lutter contre le dérèglement climatique, contre la pollution qui s'accroit, mais aussi pour résoudre la crise économique et sociale. Florence Fréry et Djamel Leghmizi sauront développer ces solutions et incarner des valeurs et une éthique. C'est aux électeurs et non aux appareils politiques de choisir ! Ce principe est bon et sain ; ça s’appelle faire vivre la démocratie ! Les montreuillois-es apprécieront.
 
Communiqué de Halima Menhoudj adjointe au Maire EELV de Montreuil sur le second tour de l'élection départementale à Montreuil,
Mercredi 25 mars 2015
Adjointe au Maire en charge des personnes âgées et relations intergénérationnelles
Élue de quartier la Noue-le Clos Français

 



Main menu 2

Souscrire au Citron Vert - Montreuil RSS
by SEMI-K.