Jump to Navigation

Berceaux écolos

Et hop : deux nouvelles crèches municipales inaugurées ce 8 novembre à Montreuil ! Elles prennent place dans l'ancien pavillon Duclos, dans le quartier de la mairie. Le pavillon conserve ainsi sa fonction d'accueil de services publics, après le déménagement du service municipal de la jeunesse, il y a trois ans, dans ses nouveaux locaux plus fonctionnels de la rue Franklin. Leurs noms : Nelson Mandela et Doris Lessing.

60 berceaux sont transférés de l'ancienne crèche Picasso, depuis la cité de l'Espoir, juste à côté. Ce transfert est bienvenu tant la crèche Picasso était mal isolée et mal éclairée. Les nouveaux locaux, tout en parement de bois, assureront de bien meilleures conditions de confort. Si la majorité municipale précédente - qui a assuré le montage et les trois quart de la réalisation du projet - avait envisagé un temps un chauffage par géothermie, elle a finalement dû y renoncer pour ne pas dépasser le budget alloué à cette réalisation. Mais l'isolation performante assurera aux bambins des conditions de séjour des plus agréables, répondant aux enjeux actuels et à venir d'économies d'énergie.

A ces 60 berceaux s'en ajoutent 28, totalement nouveaux. D'où les deux crèches : créant ces nouvelles places, la municipalité avait alors décidé qu'il serait mieux de diviser en deux le nombre de berceaux sur le site et d'ainsi disposer de deux crèches de 44 berceaux chacune.

Ces deux nouvelles unités complètent l'offre dans le centre de la ville puisqu'elles viennent s'ajouter – entre autres - à la nouvelle crèche de 60 berceaux et au Relais petite enfance ouverts sur le toit du nouveau quartier commerçant juste en face, début 2013.

Les critères d'attribution des places seront ceux également mis en place par l'ancienne majorité. La procédure, totalement transparente, repose sur des critères objectifs (revenus, situation professionnelle, nombre de refus, situation familiale, etc.) auxquels sont attribués un certain nombre de points qui déterminent la priorité de l'attribution. Durant l'ancienne mandature (2008-2014), cette démarche pionnière en France avait également été menée par Toulouse.  Montreuil a poussé plus loin encore l'exigence de transparence et de neutralité, étant la seule ville où l'élu en charge de la petite enfance ne siégeait pas à la commission d'attribution des places en crèche.

Le bilan de l'ancienne majorité écolo est des plus clairs : 282 nouvelles places de crèches construites ou lancées depuis 2008. C'est 40 % de places supplémentaires par rapport au total des crèches municipales et associatives à cette date (respectivement 261 et 168). Oui, oui : 40 % de places en crèches supplémentaires en 6 ans, la population de la ville ayant augmenté d'environ 10 % durant la décennie écoulée !

282 places  nouvelles places de créches. Promesse faite, promesse tenue.

Ce n’est hélas pas le cas  d’une autre promesses faite de « créer trois crèches d’au moins 200 berceaux » (1) faite lors de la cantonale 2011 sur Montreuil. A ce jour aucune de ces places n’ont été réalisées, ni même programmées.

282 à 0, donc. Gageons que les contraintes qui pèsent sur le conseil général du 93 ont été sous-estimées… Alors gardons nous des promesses inconsidérées qui décrédibilisent notre parole politique à tous.

(1) « Créer trois crèches d'au moins 200 berceaux » (profession de foi du candidat du Front de gauche, second tour de l'élection cantonale, mars 2011)

 



Main menu 2

Souscrire au Citron Vert - Montreuil RSS
by SEMI-K.