Jump to Navigation

Baptême par la colle ou comment je suis devenue une vraie militante Europe Ecologie !

Ce jour de décembre 2011 était un grand jour. Je suis devenue militante à Europe Ecologie Les Verts. Pour de vrai, concrètement. J'ai mis les mains dans le cambouis, ou plutôt les pieds dans la flaque d'eau et les poignets dans la colle.

Reprenons tout depuis le début. Avant j'étais une jeune journaliste et donc impossible à mes yeux de m'engager dans un parti, même si souvent dans les dîners je finissais par me fâcher tout rouge. Mais, comme le dit si bien Madame Parisot, le travail c'est comme l'amour, c'est précaire. Et donc je me suis retrouvée au chômage. Et donc, j'ai accepté un poste de professeur vacataire. Et maintenant je suis prof. Et donc, j'ai retrouvé ma liberté. Et donc, j'ai adhéré à Europe Ecologie Les Verts à Montreuil.

Benoît D est venu me chercher, m'a accueillie et m'a baptisée, non pas par le feu, mais par l'eau. Un Saint Jean-Baptiste (celui qui a baptisé Jésus) qui utilise l'eau de pluie hivernale pour accueillir les nouveaux fidèles!

Ce soir-là, j'ai réalisé mon premier parcours de collage d'affiches. Un parcours débutant dans le bas Montreuil avec Benoît et Pascal. Dans les bras, des affiches pour Eva Joly et d'autres pour le Citron Vert! Heureusement j'avais mis le manteau de mouton hérité de ma mère: l'écolo et le décroissant c'est chaud. Bien plus que les converses capitalistes qui ont souffert autant que mes pieds mouillés!

J'ai découvert en deux heures les différentes stratégies du colleur d'affiches. Où coller? Quand coller? Coller par dessus ou non l'adversaire politique? Et qui est adversaire et qui ne l'est pas? Quand le Front de gauche tape sur les financiers et les banques, moi je suis plutôt d'accord. Mais quand il attaque Dominique Voynet, là évidemment on n'est pas d'accord à Europe Ecologie.

La capuche sur la tête isole les bruits de la ville, la nuit, les voitures et les passants pressés de rentrer chez eux, j'avais le sentiment d'être invisible et d'effectuer ce travail de militant en secret (mais pas dans l'indifférence). On ne me voyait pas mais on verrait les affiches et le sourire d'Eva.

C'était au milieu de décembre, la campagne électorale n'en était qu'à ses débuts. Bon moment pour s'initier à toutes ces subtilités. Mais l'hiver est bientôt fini et nous allons rentrer dans une nouvelle phase. Et là, je serai prête, je collerai de mon mieux pour faire gagner Eva Joly !

Marie D.



Main menu 2

Souscrire au Citron Vert - Montreuil RSS
by SEMI-K.